Arrivée du couple royal Belge à Bukavu : Denis Mukwenge condamne le manque de volonté politique de l’Europe de mettre fin à la guerre à l’Est de la RDC


Le docteur et prix Nobel de la paix 2018 Denis Mukwege a condamné ce dimanche 12 juin à Bukavu, le manque de volonté politique de l’Europe de mettre fin à la guerre à l’Est de la RDC.

 » Si un président a arrêté en 2012 le M23, l’Europe peut également le faire aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter :

« Aujourd’hui, le Congo est en train de saigner. C’est peut-être même plus que l’hémorragie du passé. Si vous laissez cette hémorragie continuer vous allez vous occuper des cicatrices. Le Congo ne sera plus là après ».

Denis Mukwege rappelle l’importance de la présence du couple royal belge à Bukavu et l’appelle à transmettre à l’occident la souffrance du peuple congolais vivant dans la province du Sud-Kivu

« Ils ont visité Kinshasa, le siège de nos institutions politiques. Ils ont été à Lubumbashi, la capitale économique. Ici, ils vont entrer en contact avec le peuple, un peuple meurtri. Ils vont toucher la souffrance de la femme congolaise. C’est important pour moi. C’est une expression de l’humanisme et cet humanisme doit aller plus loin. Je pense qu’ils sauront transmettre à la population belge et européenne la souffrance de la femme congolaise », a-t-il souligné.

Pour rappel, le couple royal Belge a atterri ce dimanche 12 juin au à Bukavu dans le Sud-Kivu.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :