Expulsion des migrants du Royaume-Uni au Rwanda: La cour européenne des droits de l’Homme annule en dernière minute l’opération


La tentative d’expulsion vers le rwanda de demandeurs d’asile provenant majoritairement des pays du moyen orient a échoué, mardi 14 juin 2022.

Après plusieurs recours en justice, un désaccord du Prince Charles et une décision en urgence de la Cour européenne des droits de l’Homme.

« Dernier billet annulé. Personne ne part au Rwanda », a tweeté l’association d’aide de soutien aux réfugiés, qui justifie sa position en affirmant : » Les réfugiés ne seront pas en sécurité. Le Rwanda est une dictature qui emprisonne, torture et assassine les personnes qui s’élèvent contre le gouvernement ».

Un revers humiliant pour le premier ministre britanique Boris Johnson et son protégé Paul Kagame, malgré leur détermination pour dissuader les migrants vivant au Royaume-Uni.

Les organismes des droits de l’Homme dont la cour européenne des droits de l’Homme ont mit fin à ce qu’il considère « de traite humaine ». Par conséquent, le vol prévu dans la soirée du mardi 14 juin a été annulé.

À l’origine, les autorités britaniques comptaient expulser jusqu’à 130 migrants (Iraniens, Irakiens, Syriens, Pakistanais ou Albanis) dans ce premier vol.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :