Insécurité à l’Est : Le Fils de Museveni sollicite une rencontre avec Tshisekedi pour décanter la crise

Le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia a accusé mardi lors de la séance plénière au palais du peuple, le fils du Président Ougandais Museveni d’avoir trahi la RDC, en signant un pacte avec le Rwanda des opérations militaires conjointes.

Juste après cette déclaration du speaker de la chambre basse du parlement congolais, le Chef de l’armée de terre de l’Ouganda, le général Muhoozi Kainerugaba veut rencontrer le Chef de l’État Félix Tshisekedi pour échanger et trouver de solutions à cette crise, comme il le dit sur son compte Twitter.

 » Je veux rencontrer mon grand président en RDC bientôt. Je suis son petit frère. Nous pouvons facilement résoudre ces problèmes. Nous ne devrions servir que les intérêts de Dieu Tout-Puissant et de nos grands peuples . », déclare-t-il.

Et d’ajouter

 » Malgré l’inutile bellicisme de certaines personnes égarées en RDC, nous ne nous écarterons pas de la position selon laquelle la RDC fait désormais partie de la Communauté de l’Afrique de l’Est ! Et nous le protégerons comme n’importe quel autre pays de notre communauté. »

Le Chef de l’armée de terre de l’Ouganda avait annoncé au mois de mai dernier une opération conjointe avec le Rwanda en RDC qui devrait être menée notamment contre les Interahamwes, considérés comme des miliciens rwandais installés dans l’Est de la RDC, depuis plusieurs années.

Malheureusement, Kinshasa l’accuse d’avoir comploté contre son territoire afin de permettre l’occupation de ses localités par les rebelles M23.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :