Urgent : Les autorités congolaises ferment les frontières avec le Rwanda après la mort de son policier à la barrière Goma-Rubavu


« Suite à l’incident qui s’est passé à la petite barrière, les frontières seront fermées à partir de 15h de ce vendredi jusqu’à nouvel ordre. C’est ça la décision », annonce le directeur de la Direction Générale des migrations (DGM), Ngoy Mukalay.

Cette décision vient d’être prise par les autorités congolaises après la mort d’un militaire Congolais, tué par des policiers Rwandais à la petite barrière Goma-Rubavu ce vendredi dans la matinée.

Un policier congolais et un civil rwandais ainsi qu’un homme non autrement identifié en tenue FARDC ont été tués lors de la fusillade survenue ce vendredi matin dans la zone neutre au poste frontière appelé « Petite Barrière »dans l’Est de Goma.

Jusque là, le mobile de la fusillade n’est pas encore connu, en attendant les enquêtes qui seront diligentées de deux côtés.

La situation demeure tendue, jusque cet après-midi de vendredi, dans la zone des combats entre FARDC et M23 dans le territoire de Rutshuru.

D’après le Rwanda, le policier congolais tué lors d’une altercation à la barrière Goma-Rubavu, a été abattu à 25 mètres à l’intérieur du territoire rwandais.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :