Agression Rwandaise : Tshisekedi invite les partenaires internationaux de faire pression sur le Rwanda pour qu’il retire ses troupes sur le sol congolais


Face à la gravité de la situation sécuritaire à l’Est du pays, caractérisée par l’invasion Rwandae sur le sol congolais, Félix Tshisekedi tend la main à la communauté internationale afin de décanter la situation.

Lors du Conseil des ministres du vendredi 17 juin à Kinshasa par visioconférence, le Chef de l’État congolais a invité toute la communauté internationale de faire pression sur le Rwanda afin d’obtenir le retrait du sol congolais de ses militaires qui commettent des exactions.

 » Nous demandons à nos partenaires internationaux, en Afrique, aux États-Unis et surtout au Royaume-Uni, de condamner cette invasion et de faire pression sur le Rwanda pour qu’il retire ses troupes de notre terre . », a-t-il lancé le message.

Et d’ajouter

 » Compte tenu du récent accord d’immigration de 150 millions de dollars entre le Royaume-Uni et le Rwanda, nous espérons que le Premier ministre Boris Johnson sera en mesure de tirer parti de son influence. « 

Par ailleurs, il révèle que la RDC a le droit d’exiger de ses voisins qu’ils respectent son territoire, car Le peuple de la RDC veut la paix, cherche la sécurité dans sa patrie. « Les civils de l’est du Congo sont des innocents sous les attaques brutales de notre voisin . », renchérit Tshisekedi

Pour lui, cette agression est une guerre économique pour la bataille des ressources, menée par les gangs terroristes du Rwanda.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :