Déploiement de la force régionale à l’Est : « C’est ouvrir grandement la porte à nos agresseurs déguisés en agents de paix » (Francine Muyumba)


Le troisième conclave des Chefs d’États membres de l’EAC s’ouvre ce lundi à Nairobi au Kenya sous la houlette du Président kenyan Uhuru Kenyatta.

Celui-ci vise à analyser les moyens du dépouillement de la force régionale des pays membres pour trouver une solution à la situation sécuritaire à l’Est de la RDC.

La sénatrice congolaise du FCC, Francine Muyumba s’oppose à ce déploiement, qu’elle juge profitable aux agresseurs et ne consiste en rien une solution pour la paix souhaitée.

D’après elle, Kinshasa devrait plutôt doter l’armée des moyens conséquents afin de permettre aux FARDC de sécuriser le territoire congolais.

 » _Le déploiement des troupes régionales (EAC) n’est pas une solution pour la paix. C’est ouvrir grandement la porte à nos agresseurs déguisés en agents de paix. Les dirigeants congolais devraient retenir l’expérience du passé. Travaillons sur les moyens nécessaires pour notre armée_ « 

Il faut signaler que quelques Chefs d’États séjournent déjà à Nairobi, entre autres, Félix Tshisekedi de la RDC, Museveni du Burundi, du Sud Soudan et de la Tanzanie.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :