Actes xénophobes contre la communauté Tutsi : Augustin Kabuya appelle à l’arrestation immédiate de toute personne apparaissant dans lesdites vidéos



Des personnes identifiées membres de la « Brigade Spéciale de l’UDPS/Force du Progrès » armées de machettes et de bâtons ont attaqué un magasin présumé d’un Rwandais dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa.

Des images ayant circulé sur les réseaux sociaux peu après, ont alerté les autorités de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), qui n’ont pas tardé à prendre des décisions.

Dans une déclaration signée par Augustin Kabuya, son Secrétaire Général, l’UDPS a condamné avec véhémence ces discours tribalistes et xénophobes, et ne reconnait pas ces personnes comme faisant partie de ses rangs et les désavoue totalement.

C’est ainsi que dans sa déclaration, l’Udps demande instamment à la Police nationale congolaise et aux services de sécurité de se saisir de toutes les personnes apparaissant dans lesdites vidéos et de les déférer, sans délai, devant la justice pour qu’elles répondent de leurs actes.

Le parti au pouvoir regrette qu’en ce moment où l’intégrité du pays est menacée, certains individus mal intentionnés et manifestement recrutés, se permettent de développer un discours de haine et de stigmatisation tribale contre des paisibles citoyens, fragilisant ainsi la cohésion nationale qui devrait caractériser tous.

Elle réaffirme par ailleurs sa méthode de lutte politique pacifique et non-violente ainsi que son profond attachement aux valeurs démocratiques et sociales fondées sur la justice et l’égalité des citoyens.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :