Occupation de Bunagana : L’importation et l’exportation des marchandises via ce poste frontalier interdites

Suite à l’occupation du poste frontalier de Bunagana au Nord Kivu, toutes importation et exportation des marchandises ont été interdites par les autorités locales.

 » Le Gouvernement Provincial du Nord – Kivu informe les Opérateurs Economiques, les Commissionnaires en douane et les Commerçants qu’il est strictement interdit , jusqu’à nouvel ordre, de procéder à l’importation et à l’exportation des marchandises via le poste frontalier de BUNAGANA qui est sous occupation des terroristes du M23 et leurs alliés rwandais », peut-on lire dans le communiqué signé par le lieutenant général Constant Ndima

Pendant cette mesure, Constant Ndima précise que sera considéré comme fraudeur et collaborateur des rebelles, toute personne qui fera entrer ou passer sa marchandise par ce poste frontalier.

 » _En conséquence, toute personne dont la marchandise, de quelle que nature que ce soit entrerait par ce poste frontalier sera considérée comme fraudeur collaborateur de l’ennemi et subira la rigueur de la Loi._ « , prévient le gouverneur militaire.

Par ailleurs les services œuvrant aux frontières, notamment la DGDA, l’OCC, le PNHF et la DGM ont été conviés à prendre contact avec ceux de l’Ouganda afin de faciliter l’exécution de cette décision.

Toutefois, celle-ci sera abrogée après que Bunagana soit repris par les forces armées de la RDC et que l’autorité de l’État soit restauré.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :