Urgent : Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison


La sanction est tombée, ce lundi 20 juin 2022, le Président de la Fédération Camerounaise de Football et légende du football africain, Samuel Eto’o est condamné à 22 mois de prison pour avoir dissimilé près de 3,8 millions d’euros au fisc espagnol entre 2006 et 2009, pendant qu’il jouait au FC Barcelone.

Le Mundo deportivo rapporte que l’ancien international camerounais n’ira toutefois pas en prison, compte tenu du fait que son casier soit vierge.  » En Espagne, les condamnations inférieurs à deux ans sont rarement exécutées dans ce cas précis, l’international camerounais, Samuel Eto’o n’ira pas derrière les barreaux » lit-on dans le magazine espagnol.

En outre, l’ancien représentant de Samuel Eto’o président de la Fédération Camerounaise de Football, José Maria Mesalles, a lui été condamné à un an de prison. Il ne purgera aussi pas sa peine.

Lors de son procès, Samuel Eto’o a reconnu son forfait mais s’est justifié en étant sous les ordres de son agent qu’il considère comme un père :

« Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père me demandait de faire », a-t-il déclaré sur les espaces des médias espagnols.

Le parquet avait initialement requis quatre ans et six mois de prison à l’encontre de Samuel Eto’o et de son ancien agent, qui vont tout de même devoir s’acquitter respectivement d’une amende de 1,8 million d’euros et de 900 000 (neuf cent mille) euros


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :