Nord-Kivu : Une vingtaine de civils massacrés par le M23/Rwanda à Rutshuru depuis la reprise des hostilités

Plus au moins vingt civils ont été tués par balles certains par machette par les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda dans les villages Ruvumu et Kashari en territoire de Rutshuru, renseigne la société civile locale.

Dans une déclaration publiée ce mercredi 22 juin, les forces vives ont qualifié ces tueries de crime contre l’humanité et appellent la communauté internationale et nationale à s’impliquer.

« Étant très consternée par cette criminalité à outrance, la société civile forces vives ne cesse d’alerter sur un probable génocide en exécution dans le territoire de Rutshuru et interpelle les autorités tant au niveau national qu’international, à la prise de conscience, chacune dans ses responsabilités pour protéger les populations », a-t-elle interpellé.

C’est depuis quelques jours que des intenses combats entre les FARDC et les rebelles M23 soutenus par l’armée Rwandaise se concentrent dans le territoire de Rutshuru.

La République Démocratique du Congo accuse le Rwanda de soutenir les rebelles du M23 et d’avoir violé son territoire.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :