Acquittement de Kamerhe : Pour le Dircaba de Tshisekedi, André Wameso, « il s’agit d’une expédition de l’État de droit prôné par Fatshi »



L’ancien Directeur de cabinet du Chef de l’État Félix Tshisekedi, le Président National de l’union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe a été acquitté jeudi 23 juin 2022 par le parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa Gombe dans le dossier présumé de détournement des fonds alloués au Projet 100 premiers jours du Président de la République.

Un acquittement qualifié d’une expédition de l’état de droit prôné par Félix Tshisekedi, révèle son directeur de cabinet adjoint et membre du parti politique de VK.

 » L’acquittement de l’Honorable Vital Kamerhe est l’expédition de l’État de droit que prône SEM Félix Tshisekedi depuis son ascension au pouvoir, cet État de droit est devenu une pire et simple réalité.
Tous dans la même direction donnons confiance au Chef de l’État. », écrit André Wameso sur son compte Twitter.

Après cet acquittement, une liesse des militants et sympathisants de l’UNC a été observée à son siège autour de son secrétaire général, Billy Kambale.

Il faut rappeler que Vital Kamerhe avait été condamné en première instance, en juin 2020, à 20 ans de prison et à 10 ans d’inéligibilité pour corruption et détournement dans la gestion des fonds destinés au projet des « cent jours » du chef de l’État. Cette peine avait ensuite été réduite à 13 ans de réclusion lors d’un premier procès en appel, en juin 2021.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :