ESU : Après les professeurs, le Syndicat National des Chefs de Travaux et des Assistans ménace d’aller en grève dès ce 5 juillet 2022


Le Syndicat National des Chefs de Travaux et des Assistants (SYNACASS) vient de faire savoir qu’elle sera en grève dès ce 5 juillet 2022, si le Gouvernement ne s’acquitte pas des promesses liées à leur préoccupation.

 » Conformément à la correspondance du président national du 24 juin 2022 à son excellence Monsieur le Ministre de l’ESU, au cas où la réponse ne rencontrera pas les préoccupations des chets de travaux, assistants et CPP de la RDC. Ainsi la conférence des délégués syndicaux provinciaux appelle tous les chefs des travaux, assistants et CPP de la RDC à se mobiliser et attendre le mot d’ordre qui sera donné par la coordination nationale au moment venu », lit-on dans la correspondance envoyée au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi.

Ce communiqué de la coorporation de chefs de travaux et assisants intervient 24 heures après celui du Réseau de Professeurs des Universités et Instituts Supérieurs du Congo (RAPUCO) qui comme le SYNACASS menace d’aller en grève d’ici le 15 juillet 2022 pour la même raison à savoir le non respect du Gouvernement dans les accords du mois d’avril dernier portant sur l’amélioration salarial de ces derniers.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :