Élections 2023: Le camp Katumbi dit non au vote électronique


Ensemble pour la République de Moïse Katumbi s’oppose au vote électronique proposé dans la nouvelle loi pour les élections de 2023 prochain.

Olivier Kamitatu, Directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi qui l’a dit, appelle tous les Congolais à rejeter le vote électronique dont l’unique objectif d’après lui est l’institutionnalisation de la fraude électorale et à opter pour les machines à voter avec imprimantes et bulletins de vote.

« La volonté de législateur d’imposer le vote électronique aux prochaines élections ne fait aucun doute, d’autant plus que l’article 237 de la loi électorale de 2015 dit « Le vote de mode électronique ne peut être appliqué pour les élections en cours » a été purement et simplement supprimé. », fait remarquer Olivier Kamitatu.

D’après lui, pour affluer l’opinion, les sénateurs et les députés ont volontairement maintenu dans le projet de loi une contradiction en donnant une fois de plus à la CENI le pouvoir d’arbitrer unilatéralement le moment venu.

Ce collaborateur de Katumbi se demande par ailleurs si le vote électronique pourrait jamais donner lieu à une compilation matérielle des résultats et comment les résultats compilés manuellement pourraient-ils l’emporter sur les résultats électroniques puisque ces résultats manuels n’existent pas dans un vote électronique.

Par conséquent, pour éviter un nouveau chao électoral, de doter la RDC des animateurs des institutions véritablement légitimes et préserver la cohésion nationale, Olivier Kamitatu invite la population congolaise et les partis politiques à s’opposer au vote électronique.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :