Insécurité à l’EST de la RDC : Bintou Keita révèle les caractères d’une armée conventionnelle chez le M23


La représentante spéciale du Secraitaire Général des Nations Unies (ONU) en RDC et cheffe de la Monusco, Bintou Keita, a révélé, ce mercredi 29 juin, au conseil de sécurité, avoir remarqué chez le M23 un caractère semblable à celui d’une armée conventionnelle.

« Au cours des affrontements les plus récents, le M23 s’est comporté de plus en plus comme une armée conventionnelle que comme un groupe armé », fait savoir la cheffe de la Monusco, Bintou Keita.

Ensuite elle a fait savoir au conseil de sécurité que le M23 dispose désormais d’une puissance de feu et d’équipements sophistiqués.

« Le M23 dispose d’une puissance de feu et d’équipements de plus en plus sophistiqués, notamment en termes de capacités de tir à longue portée de mortier et mitrailleuse, ainsi que de tir de précision sur des aéronefs », informe t-elle au Conseil de Sécurité de l’ONU.

Depuis la reprise des hostilités entre la RDC et les rebelles du M23, Kinshasa accuse le Rwanda de soutenir les rebelles et de violer son territoire.

Cependant, dans son speech devant le conseil de sécurité de l’ONU, Bintou Keïta n’a ni dénoncé, ni condamné le soutien du Rwanda aux rebelles M23.

Il y’a lieu de signaler que lors des affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 soutenus par l’armée Rwandaise la cité de Bunagana est tombée sous occupation des rebelles.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :