Insécurité à l’Est : Les femmes Tutsi exigent la libération immédiate de 2 officiers FARDC et 4 civils arrêtés pour complicité avec le M23


Dans une déclaration faite à Goma au Nord Kivu, les femmes de la communauté Tutsi dénoncent la recrudescence de l’insécurité dans la partie Est de la RDC causée par les attaques à répétition des rebelles M23.

En même temps, elles dénoncent des actes de xénophobie dont elles sont victimes et une certaine discrimination de la part de certains citoyens.

Aussi, les femmes Tutsi réclament la libération immédiate de 2 officiers FARDC et 4 civils de la communauté Tutsi arrêtés à Goma pour complicité avec le M23.

Ces derniers ont été transférés à Kinshasa le jeudi dernier malgré l’absence des preuves, disent-elles.

Elles réitèrent par ailleurs leur soutien aux FARDC engagées au front contre les rebelles M23.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :