Embargo contre la RDC sur les armes : la Russie et la Chine font bloc contre les États-Unis et la France



La Russie, la Chine, le Kenya, le Gabon et le Ghana ont été favorables pour la levée de l’embargo sur l’achat des armes infligé à la RDC lors de la récente réunion du conseil des sécurité de l’ONU.

De l’autre côté, les États-Unis d’Amérique, la France, le Royaume Uni, les Emirats Arabes, l’Inde la Norvège et autres ont voté pour le maintien de cette mesure avec des amendements.

Ainsi le conseil de sécurité de l’ONU a prorogé cette mesure jusqu’au 1er juillet 2023 vu le résultat des votes. Ce régime de sanctions oblige la RDC à des notifications préalables à l’acquisition de matériels d’armement.

Réagissant à ce résultat ce vendredi 01 juillet sur son compte Twitter, Peter Kazadi, cadre de l’UDPS et de l’Union Sacrée a fait savoir que cette posture frise la complicité dans la mesure où la RDC a besoin des armes pour défendre son territoire.

Pour ce proche collaborateur de Tshisekedi, le congolais est assassiné, violé, pillé avec la caution de certains pays dits de la communauté internationale.

Malgré cette mesure, il y’a lieu de signaler des avancées significatives sur le front du côté des FARDC qui viennent de récupérer plusieurs localités autres fois entre les mains des rebelles M23 soutenus par l’armée Rwandaise.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :