EPST/Tanganyika : L’intersyndicale des syndicats des enseignants demande le report des Exetat et Tenafep jusqu’au paiement des leurs arriérés

L’intersyndicale des syndicats des enseignants de l’école primaire secondaire et technique de la province du Tanganyika dit soutenir la position de SYNIECO qui exige le repport jusqu’à la liquidation des fonds d’organisation de cette édition et des arriérés des éditions 2020 et 2021.

C’est ce que renseigne un communiqué publié ce samedi 02 juillet par l’intersyndicale de l’EPST Tanganyika, dans lequel Elle dit suivre la situation de près.

En effet, l’intersyndicale a, dans son communiqué, rappellé aux enseignants membres des syndicats : SYNECAT, SYECO, SYNEP, SEC, SYNAPE, FESAC, SYNIECO; de se rassurer que toutes les conditions sont réunies pour le paiement des intervenants des éditions 2020, 2021 et 2022 pour intervenir aux épreuves des Exetat et Tenafep.

Ensuite, elle a fait savoir que sans cette assurance de la part de l’État congolais, ils doivent s’abstenir de toute participation comme intervenants à ces épreuves.

En plus, elle a condamné le détournement orchestré par l’IGE chef de corps, de vouloir orienter les frais de l’EXETAT pour couvrir l’opprobre et l’incapacité du Gouvernement de la RDC de s’occuper de l’éducation des enfants Congolais.

D’après ce document de l’intersyndicale, la lecture de l’évolution après le repport prouve un manque criant de considération, volonté et de respect envers les enseignants par le gouvernement de la RDC.

Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :