Probable vente d’armes chinois au M23 : Pékin rejete tout en bloc et rassure Kinshasa de son soutien dans la préservation de son intégrité territoriale


Dans un communiqué rendu public ce mercredi 06 juin, la Chine a démenti l’information selon laquelle elle aurait vendu des armes au M23 et a par ailleurs rassuré Kinshasa de son soutien dans la préservation de son intégrité territoriale.

« Récemment, nous avons remarqué dans certains réseaux sociaux des rumeurs absurdes selon lesquels la société chinoise Xinxing Group a fourni au groupe rebelle M23 des équipements militaires », peut-on lire sur le communiqué de l’ambassade de la Chine en RDC.

A ce sujet, la Chine a, par son ambassadeur en RDC, fait savoir qu’elle respecte strictement la résolution du Conseil de sécurité sur l’embargo armé contre les groupes armés opérant dans l’est de la RDC.

En outre, la Chine a tenu à souligner qu’aucune entreprise chinois n’est autorisée à nouer des relations avec les groupes armés locaux en RDC. Elle précise que, ses entreprises d’armement exigent toujours la certification de l’utilisateur final au près de leurs clients.

Par ailleurs la Chine a rassuré à la RDC qu’elle n’a fourni et ne fournira jamais d’armes ou équipement militaires aux groupes armés illégaux sur son territoire.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :