Le complot et la calomnie contre le Président Pascal BEVERAGGI continuent ( Tribune)


Inutile de rester dans les caniveaux. L’opinion tant nationale qu’internationale doit retenir que le Président Pascal BEVERAGGI a gagné dans tous ses litiges contre la société ASTALIA. La justice de la République Démocratique du Congo lui a donné raison dans toutes ses affaires. La priorité aujourd’hui, c’est l’exécution des jugements afférents. C’est ce qu’il faut comprendre pour sortir définitivement des caniveaux.

Il faut dire à ceux qui s’amusent à ternir l’image du Président Pascal BEVERAGGI de ne pas perdre leur temps devant un peuple qui est de plus en plus difficile à manipuler. Depuis quand un PCA peut-il participer dans la gestion d’une entreprise ? Ils se disent avocats, mais sont incapables de maîtriser les fondamentaux et la déontologie nécessaire ‘ de leur profession. Surprenant de les voir imputer à Pascal BEVERAGGI des notes d’ honoraires d’une société déjà liquidée, en l’espèce NB MINING SA. Le droit est fouetté par des avocats qui ignorent tout des procédures judiciaires. Lamentable !!!

Avec un complot aussi mal ficelé, on serait même en droit de douter de leurs diplômes d’avocats. Non seulement les faits décrits sont faux, mais il faut ajouter qu’ils ne sont pas tenables intellectuellement. Quelle honte !!!

Pour finir, le Président Pascal BEVERAGGI ne peut nullement consacrer son temps et son énergie dans des telles hérésies. Que la justice se hâte plutôt à exécuter un jugement qu’elle a rendu elle-même au profit du Président Pascal BEVERAGGI. Le reste n’est que café de commerce.

Tout est dit.

Sysco Kalomb Journaliste indépendant d’investigation

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :