Contre le M23, la diplomatie parlementaire SOUS le Président MINAKU ( Tribune)


Le 23 mars 2012 marque la naissance du mouvement de 23 mars, communément appelé le M23. Pour le combattre, le Président Joseph KABILA a ouvert trois fronts : diplomatique, politique et militaire. Les congolais étaient appelés à la mobilisation nationale pour faire front contre l’ennemi qui s’est présenté sous plusieurs formes.

Fort de cet appel lancé par le Président de la république de l’époque et voulant jouer pleinement son rôle régalien de la représentation nationale, l’assemblée nationale n’a pas manqué à ses devoirs. Plusieurs actions de haute envergure ont été ménées. Cela a contribué utilement aux efforts de paix entrepris par le président Joseph KABILA.

Épisode 1. L’étape de Bruxelles

Il s’est tenu, du 8 au 12 juillet 2012, une session de l’assemblée parlementaire de la Francophonie à Bruxelles. Le Président MINAKU y a pris part en sa qualité de 1èr vice-président.

Profitant de la présence de plusieurs personnalités de la communauté internationale dans ce forum, le Président Aubin MINAKU, en compagnie de Henri MOVA SAKANYI qui était l’ambassadeur de la RDC au Royaume de la Belgique au moment des faits, s’est engagé dans un marathon diplomatique qui a produit des fruits escomptés.

Il faudra se rappeler qu’en 2012, la communauté internationale avait unanimement condamné le M23…

En effet, en marge de cette assemblée parlementaire de la francophonie, il a rencontré tour à tour le Président de la Chambre des représentants belge André FLAHAUT, Sabine de BETHUNE, le président du sénat belge Jan PEUMANS, le Président du parlement régional flamand ainsi que l’eurodéputé Louis MICHEL, ministre d’Etat belge et Président de l’assemblée parlementaire ACP-UE.

Dans le lot, le Président du parlement régional flamand a reconnu que c’était pour la toute première fois que son institution recevait une haute personnalité de la politique congolaise.

Il faut être patriote pour développer des réflexes des nationalistes. « Le patriotisme, qui fait les grands hommes, fait aussi les grands prodiges… » Laure CONAN, une écrivaine québécoise.

L’exemple imprimé ici par le Président Aubin MINAKU est très éloquent. Tout a été fait avec humilité et abnégation, sans aucun triomphe de sa part. Toutefois, les vrais hommes d’Etat ne travaillent pas pour eux-mêmes.

Nous reviendrons sur d’autres épisodes.

L’archange Papy TAMBA,
Le Papy le plus célèbre de la RDC

Une réponse sur “Contre le M23, la diplomatie parlementaire SOUS le Président MINAKU ( Tribune)”

  1. Mr Papy Tamba, l’article n’a pas été convenablement formaté.
    Ce qui en a rendu la lecture difficile.
    Pensez-y la prochaine fois.
    ST-thomax

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :