Insécurité à l’Est : L’armée a pris de nouvelles stratégies contre les attaques des ADF à Beni (Porte-parole Sokola 1)


Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, le capitaine Anthony Mwalushayi a, dans une interview accordée ce mercredi 13 juillet à la Radio Okapi, convié les FARDC à ne plus permettre aux ADF d’endeuiller la population.

« Nous avons pris d’autres stratégies pouvant renforcer la sécurité dans la ville. Parce que l’intention de l’ennemi c’est d’entrer dans la ville et libérer les leurs. Nous ne pouvons pas tolérer qu’avec ou sans complicité de certains de nos compatriotes, l’ennemi continue toujours à endeuiller la population », a rappelé le capitaine Anthony Mwalushayi.

Revenant sur l’attaque de présumés rebelles ADF la nuit de mardi à ce mercredi dans la ville de Beni, le capitaine Antony Mwulushayi estime que l’intention des ADF était de libérer les rebelles capturés.

« L’intention de l’ennemi [ADF] n’était pas d’attaquer la ville de Beni, mais de distraire nos troupes qui avaient déjà des renseignements sur l’attaque de la prison de Kangbayi pour libérer les combattants ADF capturés par les FARDC. Au moment où ils s’attaquent à la population, une autre opération visait la prison de Kangbayi. Une autre opération, menée par les supplétifs des ADF dans la cité de Bulongo, a été déjouée par les FARDC qui ont réussi à neutraliser trois Maï-Maï Dido », précise-t-il

Avant d’ajouter : « Et du côté de la prison de Kangbayi, les ADF qui étaient déjà dans nos murs, qui avaint des informations sur leur libération, voulaient déjà s’enfuir. Nos troupes ont réussi à les repérer » a-t-il conclû.

Signalons que la nuit du mardi à ce mercredi, les ADF ont tué 7 civils dans la ville de Beni.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :