Insécurité à l’Est : La MONUSCO réaffirme sa solidarité avec les FARDC et sa détermination à rétablir la paix dans la région



Dans une transcription de la conférence de presse du mercredi dernier, rendu public ce vendredi par la Monusco, la mission onusienne en RDC dit réaffirmer sa solidarité avec les FARDC et sa détermination à rétablir la paix dans la région et à mettre fin aux actes des groupes armés M23, ADF, CODECO et autres dans l’Est de la RDC.

D’après son porte-parole, Mathias Gillmann, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et Cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, condamne avec la plus
grande fermeté les récentes attaques attribuées aux ADF dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri.

En effet, il indique qu’au Nord-Kivu, la Force de la MONUSCO consacre ses efforts à contrecarrer l’offensive du M23, malgré que la situation le secteur reste tendue et imprévisible, la Force de la MONUSCO, en liaison
avec les FARDC, s’efforce de normaliser la situation.

Elle maintient non seulement sa détermination
d’assurer la sécurité de la population civile mais aussi de reconquérir le terrain perdu.

En Ituri, par contre, la situation générale en matière de sécurité à Bunia est restée relativement calme, ce qui est probablement dû à l’accord de cessez-le-feu avec CODECO et aux patrouilles de la Force de la MONUSCO qui ont entraîné une diminution du nombre de victimes civiles, a constaté le porte-parole de la Monusco.

A lui d’ajouter que les forces du secteur centre, ainsi que les unités réarticulées de la Brigade d’intervention de la force, ont adopté des positions défensives à Kabindi, Rwanguba et Rukoro.

Des nouveaux postes ont été créés à Rumangabo en vue d’assurer la liberté de mouvement de la population civile le long de la Route Nationale 2.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :