Agression Rwandaise : « Je pense qu’il est temps pour que nous-mêmes, nous puissions nous assumer »(Bahati)



Le Président du Sénat Modeste Bahati, qui séjourne depuis vendredi à Goma au Nord Kivu a dénoncé l’indifférence de la communauté internationale face à la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie Est de la RDC.

D’après lui, la Monusco devrait quitter le sol congolais car malgré sa présence dans la zone avec plus de 20.000 soldats, elle n’a pas su rétablir la paix et la sécurité dans la région.

 » Nous nous posons même la question de savoir si ça vaut la peine de continuer à garder la MONUSCO sur notre territoire. 20.000 personnes (soldats, ndlr) qui sont là depuis plus de 22 ans mais on n’a pas la paix. » , a-t-il déclaré.

Et de poursuivre :

 » Je pense qu’il est temps pour que nous-mêmes, nous puissions nous assumer. La plus grande arme c’est notre détermination, la détermination de la population « .

Par ailleurs, il accuse la communauté internationale de comploter contre la RDC au sujet de l’embargo sur l’acquisition des armes infligé au pays.

 » La communauté internationale nous a déçue dernièrement lors du Conseil de sécurité, lorsqu’on n’a pas voulu lever l’embargo sur l’acquisition des armes par la RDC. Je pense que tout est clair, le complot est total,  voilà pourquoi nous devons ns assumer ».

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :