Grand Kasaï : 92.5 millions USD pour la réalisation de 33 projets d’électrification décentralisée par ANSER avant 2023


Le gouverneur du Kasaï Central, John Kabeya Shikayi a lancé vendredi 15 juillet 2022 à Kananga, le processus d’activation des investissements et de mobilisation des parties prenantes de l’espace Pool Grand Kasaï en vue de l’électrification de la région, programme de l’agence nationale de l’électrification et des services énergétiques en milieux rural et périurbain (ANSER).

D’après Idesbald Chinamulav, Directeur Général de l’ANSER, au total, 33 projets d’électrification décentralisée seront réalisés dans les cinq provinces du Grand Kasaï, et dont leur réception devrait intervenir avant la fin de l’année 2022.

Il s’agira de la construction de 9 centrales hydroélectriques, de la construction de 21 centrales solaires, de la réhabilitation de 3 centrales hydroélectriques et de l’extension du réseau par soutirage.

Tous ces projets auront une capacité de 55 mégawatts, pour 817.650 ménages, dont le budget est évalué à 92.5 millions de dollars américains.

 » _Nous avons reçu une très bonne enveloppe qui nous permet effectivement de commencer quelques investissements prioritaires au niveau de l’ensemble du pays, sur fonds propres du gouvernement de la RDC.(…) Les défis sont énormes, nous le savons et nous sommes conscients que le travail qui nous attend est immense, en terme d’enclavement_ . », a lancé Idesbald Chinamulav.

Il révèle que le souci de cette agence est d’augmenter le taux d’accès à l’électricité à 10% en comparaison de 1.5% actuellement. Cela pour initier les populations rurales à l’usage domestique et à l’usage productif de l’électricité de sorte à augmenter leur pouvoir d’achat et à transformer le tissu économique.

L’ANSER ambitionne d’accroître à 30 % d’ici 2025 et à 60% en 2030, le taux d’accès à l’électricité. Par conséquent, elle a mis en place un fonds de subside Mwinda pour booster la demande, surtout pour les ménages à faible revenu économique, dont 5 millions ont été octroyés par le gouvernement à ANSER, en guise de capitalisation.

Avec l’adhésion spontanée de différentes parties prenantes aux plans locaux d’électrification 2021-2030-Approche 145 territoires, adossés sur les principales priorités de développement à la base, l’ANSER s’engage, avec assurance , sur l’autoroute de l’électrification à grande échelle de la RDC, à l’horizon 2030, avec des jalons annuels très ambitieux.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :