Insécurité à l’Est : Les confessions religieuses dédient les FARDC entre les mains de Dieu à l’initiative de la ministre Adèle Kayinda



C’est à l’initiative de la princesse Adèle Kayinda ministre du porte feuille qu’une prière d’actions de grâces a été organisée au Stade des martyrs pour la paix à l’Est,ce dimanche 17 juillet 2022.

Ce culte a été organisé sous le thème: » Lève-toi, cette affaire te concerne.« .

Le dit culte avait connu la présence des hommes de Dieu, à l’instar des pasteurs Baruti Kasongo, Godé Mpoy, Pascal Mukuna; des ministres du gouvernement Sama Lukonde, et tant bien d’autres acteurs politiques du pays.

Adèle Kayinda Mahina a réussi à réunir autour d’elle dans ce stade mythique du pays toutes les couches de la population congolaise afin d’intercéder en faveur de la nation et les Forces Armées de la RDC, pendant cette période de l’agression Rwandaise.

Tous les orateurs qui se sont succédé sur la tribune ont lancé chacun un message fort et dominant sur la paix et la réconciliation, car le peuple devant uni, constituera un danger pour les rebelles.

Initiatrice et visionnaire de cette prière, la Princesse Adèle Kayinda Mahina, a lancé un message fort à la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi à l’instant où se déroulait l’activité, celui de s’unir avec toutes les mamans dans la prière en s’allongant torse et ventre par terre afin de faire entendre la voix des femmes à Dieu qui ne manque jamais d’entendre et d’exaucer aux prières de la femme.

Il faut signaler que depuis fin mai, plusieurs localités du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, font face aux attaques des rebelles M23, dont plus de 30 morts des civils ont été enregistrés en juin, d’après le rapport de Human Rights Watch.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :