Dossier François Beya : Lisanga Bonganga sollicite l’implication personnelle de Tshisekedi


Le président de la Dynamique pour la Sortie de Crise (DYSOC) Jean-Pierre Lisanga Bonganga a appelé le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi à intervenir personnellement dans le dossier François Beya.

Détenu depuis plusieurs mois dans la prison centrale de Makala, la DYSOC, défendant les droits individuels, a demander au chef de l’État de s’impliquer pour la libération de son ancien conseiller spécial en matière de sécurité, François Beya.

« la DYSOC sollicite -t-elle humblement, l’intervention personnelle de Monsieur le Président de la République et Magistrat Suprême, au regard des prérogatives lui dévolues par la Constitution afin que Monsieur François Beya Kasonga recouvre toute sa liberté », a écrit Lisanga Bonganga dans un communiqué.

En outre Lisanga Bonganga a demandé au chef de l’État de se souvenir des loyaux services rendus à la Nation, par François Beya pendant plusieurs décennies.

Il sied de rappeler que l’ancien conseiller spécial du chef de l’État, François Beya est détenu à la prison centrale de Makala depuis février 2022. Il lui est reproché de comploter contre le Chef de l’État.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :