Insécurité à l’Est : Une marche organisée à Goma pour exiger le départ de la Monusco du sol congolais


Une liesse des femmes des diverses organisations féminines ont marché dans la ville de Goma au Nord Kivu pour exiger le départ de la mission onusienne dans cette partie du pays et du sol congolais en général.

Ces femmes manifestent d’après elle, pour la recrudescence de l’insécurité persistante dans la partie Est du pays, alimentée par les groupes armés qui ont depuis un mois occupé une localité de Rutshuru.

Ces femmes disent prêtes à prendre les armes pour libérer Bunagana sous le contrôle de M23.

C’est ainsi, qu’elles exigent le départ sans délai de la Monusco afin de permettre à celles les forces armées de la RDC d’assurer la sécurité et la protection des civils et de leurs biens.

Cette manifestation intervient quelques jours après que le Président du sénat Modeste Bahati ait accusé l’impuissance de la Monusco dans la lutte contre les groupes armés, malgré un nombre exorbitant de ses troupes sur le sol congolais, soit plus de 2000.

La Monusco avait dans une déclaration faite par son porte-parole rassuré travailler en collaboration avec les FARDC pour traquer les rebelles M23 et d’autres groupes armés qui évoluent dans cette partie du pays.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :