Marche Anti-Monusco: Denis Mukwege condamne la répression brutale ayant conduit plusieurs manifestants à la mort



Le prix Nobel de la paix 2018, le docteur Denis Mukwege a réagi à la situation qui prévaut dans la province du Nord-Kivu précisément à Goma depuis deux jours.

Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi 26 juillet, Denis Mukwege a condamné avec fermeté l’usage disproportionné de la force qui a causé des morts et plusieurs blessés dans le camp des manifestants.

À cet effet, le prix Nobel de la paix 2018 a présenté ses sincères condoléances aux victimes et estime que « cette frustration devrait s’exprimer dans la non-violence ».

En outre, le docteur Mukwege a exhorté les autorités politiques congolaises à éviter les propos incendiaires qui enflamment les esprits et alimentent la violence.

Concernant les actes de pillage et de vandalisme observés contre la Monusco, Denis Mukwege déplore et compatis au traumatisme de son personnel.

Il sied de signaler que depuis ce lundi 25 juillet la population de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu a lancé un mouvement de protestation pour exiger le départ de la Monusco. Ils reprochent à la Monusco d’être inefficace.


Allegra

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :