RDC : L’Unicef dénonce l’utilisation des enfants mineurs dans les manifestations anti-Monusco au Nord et Sud-Kivu


Dans un communiqué rendu public, ce mercredi 27 juillet 2022, les Fonds des Nations Unies pour l’Enfant a, condamné la manipulation des enfants dans les marches de protestation contre la Monusco survenues dans les villes de Goma, Butembo et Uvira, le lundi à ce mercredi 27 juillet 2022.

« Lors des récents événements qui se sont déroulés notamment à Goma et dans certaines autres localités du Nord-Kivu, de très nombreux enfants ont rejoint les manifestants et ont été exposés à la violence et aux échanges de coup de feu entre manifestants et forces de l’ordre » lit-on

Face à cette situation, l’UNICEF dit condamner l’instrumentalisation des enfants à des fins politiques et appelle les autorités, les membres de la société civile et les parents à garder les enfants à l’abri des manifestations afin de les protéger.

Grant Leaity, Représentant de l’UNICEF en RDC plaide pour que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, les mouvements de la société civile et les parents prennent des mesures appropriées pour prévenir l’utilisation et la manipulation des enfants lors des manifestations populaires et rappelle que les enfants doivent être protégés en tout temps.

Il sied de rappeler que 4 jeunes sont morts électrocutés ce mercredi à Uvira devant l’une de base de la Monusco alourdissant à 19, le nombre de morts survenues dans ces manifestations anti-monusco à Goma, Butembo et Uvira.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :