Manifestation Anti-Monusco : Des obsèques dignes seront organisées en mémoire des congolais décédés par le gouvernement


Le Gouvernement congolais a durant la réunion de sécurité présidée par le Premier Ministre Sama Lukonde, ce mercredi 27 juillet 2022, annoncé qu’il se prépare à organiser les obsèques des victimes civiles tombées lors des manifestations anti-MONUSCO dans les villes de Uvira, Butembo et Goma.

 » Le Gouvernement a rassuré de la prise des dispositions pour permettre l’organisation des obsèques des compatriotes qui ont été fauchés durant ces événements  » rapporte Patrick Muyaya, Porte-parole du Gouvernement.

Au cours de cette rencontre, le premier ministre et ses interlocuteurs ont évalué une fois de plus les dégâts causés durant ces manifestations.

 » (…), il était question aujourd’hui, d’évaluer encore une fois les dégâts causés aux termes de ces manifestations et de faire le point de la situation globale. L’événement principal malheureux qui est à signaler aujourd’hui, c’est des manifestations qui ont eu lieu à Uvira et qui, malheureusement, ont conduit à la mort de quatre compatriotes par électrocution parce que, à l’approche d’une base de la Monusco, les casques bleus ont tiré en l’air et les coups de feu ont touché un poteau électrique et un câble s’est déchiré et malheureusement les personnes ont été électrocutées et c’est ce qui a causé quatre morts. C’est l’élément nouveau » rapporte à la presse Patrick Muyaya.

Le Porte-parole du Gouvernement appelle par ailleurs les Congolais vivants dans les provinces où il existe encore des opérations de la Monusco, de suivre le mot d’ordre du Gouvernement, l’observance évidemment du calme.

Pour rappel, des manifestations hostiles contre la Monusco en RDC ont été observées ces deux jours dans les villes de Goma, Butembo et Uvira où il y a eu au total 19 morts, 16 civils et 1 casque bleu et 2 policiers des Nations Unies.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :