Restauration de la paix en RDC : l’UA appelle à la cessation des manifestations anti-Monusco pour permettre à l’EAC de poursuivre ses initiatives


Dans un communiqué exploité par Vraies-infos.net ce vendredi 29 juillet 2022, le président de la commission de l’Union Africaine, est revenu sur la situation sécuritaire en RDC.

Moussa Faki Mahamat condamne avec vigueur les incitations à la haine et les attaques contre la MONUSCO qui ont coûté la vie à trois casques bleus et à des civils congolais, et appelle à la retenue pour que des initiatives sur la paix se poursuivent.

 » _Le président de la Commission appelle à la retenue pour permettre aux initiatives en cours de l’Union Africaine conduites par S.E. João Lourenço, président de la République d’Angola et président de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs ( CIRGL ), ainsi que celle de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est en faveur de la paix de se poursuivre. »_ , écrit Moussa Faki

A cet effet, il appelle par à une cessation immédiate de toute forme de violence par la population et tout groupe armé contre les personnes, les biens et la mission onusienne en RDC, tout en encourageant vivement les autorités de la RDC à prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre un terme à ces violences et restaurer le calme dans la région.

Il faut signaler que pendant trois jours dans les villes de Butembo, Goma au Nord Kivu et le territoire d’Uvira dans le Sud Kivu, des manifestations publiques ont été organisées pour réclamer le départ immédiat de la Monusco du sol congolais.

Au cours de celles-ci, près de 15 personnes sont mortes et 60 autres personnes blessées, et d’autres incidents matériels, dont les pillages des locaux de la mission onusienne.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :