Fusillade à Kasindi : Fayulu invite le SG de l’ONU Antonio Guterres à effectuer une visite en RDC pour la décrispation de la situation



Les casques bleus de la Monusco ont fusillé dimanche sur les éléments commis à la garde du poste frontalier de Kasindi, frontière entre la RDC et l’Ouganda.

Cet incident d’après le gouvernement congolais a causé deux morts et près de 15 blessés.

Martin Fayulu, leader de la coalition Lamuka n’est pas resté indifférent face à cette situation et à travers une publication sur son compte Twitter ce lundi 01 août appelle le Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres à effectuer une visite en RDC afin de discuter avec les autorités congolaises sur cette situation

 » _L’incident de Kasindi ayant causé mort d’hommes par les casques bleus de l’ONU est extrêmement grave. En attendant les résultats de l’enquête, je prie le SG de l’ONU de programmer un voyage en RDC pour discuter de la situation qui y prévaut avec toutes les parties prenantes. »_, a-t-il écrit.

D’après la Monusco, les casques bleus auteurs de cette fusillade ont été identifiés et mis aux arrêts ; et que leurs pays d’origine respectifs ont été saisis pour que des poursuites judiciaires soient engagées contre eux en toute urgence.

Le gouvernement congolais de son côté a exigé le retrait définitif de ces casques bleus du contingent de la Monusco.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :