Insécurité : Au moins 36 morts et 170 blessés dans les récentes manifestations et incident à l’Est de la RDC contre la Monusco


La commission gouvernementale dépêchée au Nord et Sud Kivu pour évaluer les dégâts des incidents survenus lors des manifestations anti-Monusco dans cette partie du pays la semaine passée a fait rapport au Chef de l’État ce lundi 02 août 2022.

Conduite par le VPM de l’intérieur Daniel Aselo, la commission a révélé que ces incidents ont occasionné 36 morts, dont 13 à Goma, 13 à Butembo , 4 à Uvira, 3 morts à Kanyabayonga , 3 morts à Kasindi ainsi que 4 casques bleus.

Aux morts s’ajoutent plus de 170 personnes blessées.

A cet effet, la commission dit avoir eu des entretiens avec plusieurs acteurs de la société civile à Goma et à Butembo sur la situation sécuritaire grandissante dans ces zones.

Elle note que les populations ont formulé une demande claire du retrait sans délai des forces de la Monusco du sol congolais.

Au cours de la réunion de crise présidée par le Chef de l’État ce lundi, Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement Sama Lukonde d’évaluer en urgence le plan de retrait de la Monusco avec ses responsables.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :