Sud-Kivu : La société civile appelle à une journée ville morte ce mercredi pour exiger le départ de la Monusco


La société civile du Sud-Kivu appelle à une journée ville morte ce mercredi 03 août pour exiger le depart de la Monusco de la RDC.

C’est à travers un communiqué publié lundi 1er août 2022, que cette annonce a été faite par cette organisation.

« Pour exprimer vivement (sans violence ni vandalisme) au gouvernement congolais et à la communauté internationale notre ras-le-bol et notre volonté de voir la MONUSCO partir vite de notre pays à cause de son inefficacité, le bureau de coordination de la société civile appelle à une journée et province mortes ce mercredi 03 août 2022 » lit-on dans le communiqué signé par Adrien Zawadi président de la société civile du Sud Kivu.

La société civile du Sud-Kivu indique par ailleurs que la journée du mercredi 3 août sera aussi une journée de deuil et de prière en mémoire des Congolais qui ont perdu la vie ces derniers jours.

 » Ce sera une journée de deuil et de prière selon le message de l’Eglise Catholique de Bukavu. Il est de coutume que le jour de deuil on ne travaille pas », peut-on lire dans ce communiqué consulté par la rédaction de Vraies-Info.net.

Il sied de rappeler que selon la commission d’enqûete conduite par le VPM de l’intérieur, Daniel Aselo, les incidents ont occasionne 36 morts dont 13 à Goma, 4 à Uvira, 3 à Kanyabayonga, 3 à Kasindi et 13 à Butembo dont 4 casques bleus.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :