Enlèvement du PPRD Jimmy Kitenge : Claudel Lubaya parle d’un recul démocratique et un glissement vers l’arbitraire


Le Député National élu de Kananga au Kasaï Central, Claudel André Lubaya dénonce l’arrestation arbitraire du Secrétaire Général adjoint en charge de la communication du PPRD, Jimmy Kitenge depuis la semaine passée par l’agence nationale de renseignements (ANR).

Cet élu parle d’un recul démocratique et un glissement vers l’arbitraire et appelle à sa libération pour préserver les acquis de la lutte démocratique.

 » L’enlèvement du PPRD Jimmy Kitenge et sa détention en violation des lois du pays constituent un recul démocratique et un glissement vers l’arbitraire; au risque de confiner les libertés à l’horizon électoral 2023. J’appelle à sa libération pour préserver les acquis de la lutte. », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Il fait remarquer que les libertés publiques devraient être préservées à l’approche des élections et que les citoyens soient mis à l’abri de l’arbitraire des services.

 » A l’approche des élections tant attendues, il est essentiel que les libertés publiques soient préservées et que les citoyens soient mis à l’abri de l’arbitraire des services. Le pays doit avancer au lieu de donner l’impression d’avoir décidé de reculer« 

Il faut signaler que ce cadre du PPRD de Joseph Kabila avait été enlevé devant le bâtiment d’une chaîne de télévision où il était invité pour participer à une émission de débat. Sa formation politique qui a dénoncé cet enlèvement, accuse le régime de vouloir étouffer la liberté d’expression et exige sa libération immédiate.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :