Arrestation de Kabund : l’Alliance pour le Changement promet de recourir à la rue pour exiger sa libération

Lors d’une session extraordinaire tenue ce mercredi 10 août, le parti politique Alliance pour le Changement (A.Ch) est largement revenu sur l’arrestation de son président national Jean-Marc Kabund.

Dans une déclaration finale, dont une copie est parvenue à Vraies-infos.Net, ce parti cher au « maître nageur », a dénoncé ce qu’il qualifie de « dérive dictatoriale du régime de monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo ».

En outre, l’Alliance pour le Changement a fait savoir que son autorité morale Jean-Marc Kabund est victime d’un acharnement tout en regrettant le non respect de la procédure dans cette affaire.

Ainsi, ce nouveau parti politique qui se veut dans l’opposition a condamné avec la dernière énergie l’arrestation de Jean-Marc Kabund-A-Kabund qu’il qualifie « d’une preuve matérielle éloquente de la mise à mort de l’exercice des droits civils et politiques garantis par constitution de la République ».

Tout en exigeant sa libération immédiate, l’Alliance pour le Changement a promis de mobiliser ses militants sur toute l’étendue de la RDC pour obtenir gain de cause.

Il sied de rappeler que Jean-Marc Kabund est incarceré depuis ce mardi 09 août sous mandat d’arrêt provisoire après sa deuxième audition à la cour de cassation. Il est reproché de plusieurs griefs dont l’outrage au chef de l’État.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :