RDC : Herman Cohen apporte son soutien à Corneille Nangaa et plaide pour la levée de sanctions contre lui par le Département américain


Sous Joseph Kabila, plusieurs de ses proches et dignitaires du régime ont été sanctionné par les Etats Unis d’Amérique pour violations des droits humains, détournements, corruption et autres actes.

Parmi ces personnes, figurait Corneille Nangaa, ancien Président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), sanctionné par le Trésor américain pour « sapé le processus (électoral) ou les institutions démocratiques en RDC ».

Dans une correspondance du 05 août 2022, Corneille Nangaa écrit au département américain sollicitant la levée de cette mesure, après avoir fourni plusieurs raisons motivant sa demande.

Herman Cohen, ancien secrétaire d’Etat-adjoint américain aux Affaires africaines, a trouvé les raisons évoquées par l’ancien patron de la centrale électorale fondées, raison pour il plaide pour la levée ses sanctions.

Dans une correspondance adressée au Secrétaire d’État américain Antony Blinken qui séjourne à Kinshasa depuis mardi, Cohen estime que ces sanctions n’ont plus de sens au regard des raisons fournies par l’auteur.

 » _Dans sa lettre, M. NANGAA vous demande d’aider à lever les sanctions qui lui sont imposées par le Département d’État et le Département du Trésor des États-Unis. Je crois que la raison qu’il a donnée sont de bonnes raisons. Par conséquent, je recommanderais la levée des sanctions.Ils n’ont plus de sens. Merci de vous être penché sur ce sujet._ « , a-t-il écrit.

Il faut signaler que l’ancien vice-président Norbert Basengezi et l’ancien Conseiller de la CENI Marcellin Mukolo Basengezi, ont été sanctionnés par le Département américain.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :