Agression Rwandaise : « Les USA ne prendront pas des sanctions contre le Rwanda, il faut faire parler la rue »( Jean Claude Katende)


Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a appelé jeudi les gouvernements congolais et rwandais à cesser de soutenir les groupes armés dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d’une visite au Rwanda, après celle à Kinshasa.

Contrairement aux attentes des congolais de voir Antony Blinken au nom des USA condamner le soutien du Rwanda aux rebelles M23, il n’en a pas été question.

Une révolte pour Jean Claude Katende Coordonnateur National de l’association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho), qui appelle à la mobilisation des congolais.

Cet acteur de la société civile ne voit pas les USA prendre des sanctions contre le Rwanda, comme le préfèrent les congolais après le rapport des experts des Nations-Unies sur l’appui de l’armée rwandaise aux rebelles M23 entre novembre 2021 et juin 2022.

A cet effet, il propose que les manifestations publiques se multiplient, car d’après lui, très comprises par les USA et d’autres pays qui soutiennent les groupes armés en RDC.

 » _Les Congolais avertis ont compris que les Etats Unis ne prendront pas des sanctions contre le Rwanda, un pays agresseur, et ne pousseront pas a l’ONU pour que les sanctions soient prises. Nous devons continuer à faire parler la rue. C’est le langage qu’ils comprennent mieux_, a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Antony Blinken a par ailleurs indiqué que les rapports crédibles existent sur un soutien aux groupes armés par toutes les parties, y compris les FDLR par les forces congolaises et le M23 par les forces rwandaises.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :