Kinshasa : Début du contrôle des plaques d’immatriculation des motos-taxis ce jeudi



Les motos-taxis communéments appelés « Wewa » non identifiés seront contraints de circuler dans la capitale congolaise sous peine d’être frappés par la loi, à partir de ce jeudi.

Le Commissariat provincial de la police, ville de Kinshasa, va procéder au contrôle des plaques d’immatriculation des motos-taxis et des motocyclistes privés après la fin du moratoire leur accordé.

La police indique que tous les conducteurs non en règle seront arrêtés et verront leurs engins récupérés par la police, conformément à l’arrêté de l’autorité de la ville.

Les engins confisqués seront récupérés par leurs propriétaires moyennant l’achat de la plaque et le paiement des pénalités fixées par la loi.

Il faut signaler que le moratoire accordé aux taxis-motos était de 20 jours, depuis 21 juillet dernier après une réunion entre les autorités de la ville et les responsables des associations de moto-taxis.

Par ailleurs, les motos-taxis ont annoncé observer un mouvement de grève à la même date du contrôle des plaques d’immatriculation. Cette situation risquerait de perturber la circulation routière dans la ville de Kinshasa.


Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :