RDC : Du 13 juin au 13 août Bunagana totalise 2 mois sous occupation du M23, tout savoir !


Tombée sous occupation des rebelles M23 soutenus par l’armée Rwandaise depuis le 13 juin, ce samedi 13 août, la cité de Bunagana située entre l’Ouganda et la RDC totalise 2 mois soit 60 jours entre les mains des rebelles.

Comme dans un film de guerre, les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont perdu le contrôle de cette Cité du Nord-Kivu après des vibrants affrontements, occasionnant la traversée de plus au moins 137 soldats congolais et 37 policiers en Ouganda.

Depuis lors les autorités congolaises et rwandaises sont entrées en conflit. La RDC a suspendu à cet effet les protocoles d’accords, accords et conventions conclues avec Kigali.

Malgré les mesures prises par l’UA avec la tripartite de Luanda, conduite par le président angolais Joao Lourenço et l’EAC conduite en son temps par Huru Kenyata Bunagana reste toujours occupée par les rebelles.
Le déploiement de la force militaire régionale de l’EAC dans l’Est de la RDC tarde à venir.

Dans sa tournée africaine, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a échangé tour à tour avec les présidents de la RDC et du Rwanda pour trouver une réponse à cette question. Il a fait savoir que les États-Unis d’Amérique respectent la souveraineté et l’intégrité territoriale de chaque pays.

Par ailleurs le diplomate américain a soutenu que « Notre position est claire: le soutien à tout groupe armé doit cesser. Il ne s’agit pas d’un groupe contre un autre. Le principe de base est qu’il ne devrait pas y avoir de soutien venant des gouvernements et des forces armées aux groupes armés comme le M23 et les FDLR ».

Pour sa part Kinshasa appelle le conseil de sécurité des nations unies à prendre des mesures, après la confirmation de l’implication direct du Rwanda dans l’insécurité à l’Est de la RDC, dans le rapport des experts des nations unies.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :