Vincent Karega aux congolais : « ils ne pourront jamais effacer de moi la RDC où je suis né, j’ai étudié, vécu pendant 27 ans »



Depuis la confirmation de l’implication direct du Rwanda et de son soutien aux M23, une forte mobilisation se vit au pays pour obtenir l’expulsion de l’ambassadeur rwandais Vincent Karega.

Réagissant à ce sujet, Vincent Karega a fait savoir qu’il était possible que les activistes obtiennent son expulsion cependant, ils ne pourront jamais effacer de lui la RDC où il est né, a étudié et vécu pendant 27 ans.

« Les activistes me chasseront de la RDC, ils ne pourront jamais effacer de moi la RDC où je suis né, j’ai vécu pendant 27 ans de congolité », peut-on lire sur son compte Twitter.

Plus loin, ce diplomate rwandais a, dans les 4 langues nationales de la RDC, fait savoir qu’il n’est pas l’ennemi du Congo mais plutôt un frère.

« Naza munguna te (je ne suis pas l’ennemi), meme ndji mukwa kalonji, (je suis du groupement Kalonji) naza mungala (je suis mungala) niko muswahili (je suis muswahili) nge mukongo ve ( je suis mukongo) », a-t-il poursuivi.

Il y’a lieu de souligner que la cité de Bunagana reste toujours occupée par les rebelles du M23 soutenus par l’armée Rwandaise. Ce 13 août, la rébellion a totalisé 2 mois dans cette cité frontalière située entre l’Ouganda et la RDC.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :