Laurent Onyemba de L’Ensemble pour la République recadre Tshisekedi : « la mission d’un État n’est pas de remplir la prison. Toute gouvernance doit être critiquée »


Lors de son passage à Ndjamena au Tchad à l’occasion de la fête de l’indépendance, le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi est revenu indirectement sur le dossier Kabund et l’affaire maman Marie Masemi.

Devant la diaspora Félix Tshisekedi avait laissé entendre que « Si la prison va se remplir avec des gens qui propagent les mensonges, elle va se remplir « .

Sur son compte Twitter, le secrétaire national en charge de la communication de Ensemble pour la République, Laurent Onyemba a réagi ce lundi 15 août aux propos du chef de l’État congolais tenus à Ndjamena.

Répondant à Tshisekedi, ce proche de Moïse Katumbi a fait savoir que le rôle de l’État n’ést pas de remplir la prison, et que toute gouvernance doit être critiquée.

« La mission d’un État n’est pas de remplir la prison. Toute gouvernance doit être critiquée. C’est le sens de la consécration d’une opposition politique dans la constitution. Toute personne lésée peut saisir un juge. La notion de la preuve est organisée en droit positif », a-t-il écrit.

Cette guerre médiatique entre le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi et l’opposition intervient à la veille des élections. De son côté Martin Fayulu insiste sur le consensus et l’inclusivité.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :