Kongo Central : Un militaire de la base Kitona brûlé vif et deux blessés dans une altercation entre un motocycliste et taximan

La population de Muanda dans le Kongo-Central a lynché et brûlé vif un élément FARDC de la base militaire de Kitona ce samedi 20 août 2022.

D’après la société civile locale, cet incident s’est déroulé après que ce militaire ait blessé par megarde par balle deux civils lors d’une dispute entre un motocycliste et taximan.

C’est au niveau de l’école Les Excellents, située au quartier Makelekese que la population en colère l’a molesté puis brûlé vif au moment où ce militaire conduisait ces deux blessés dans une structure de santé, renseigne, Apollinaire Lena, porte-parole de la société civile, Forces vives de Muanda.

Cet acteur de la société civile révèle que ce militaire voulait intervenir dans la dispute entre les deux parties, mais par mégarde avait-il affirmé (militaire) a tiré sur deux personnes qui se trouvaient à bord du véhicule impliqué dans la dispute.

Pour l’heure, les blessés sont internés dans une structure médicale pour des soins appropriés et les auteurs de ce meurtre ont été interpellés.

Ivan Honoré

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :