Grand Kasaï : Le CRONGD alerte sur les menaces des droits des communautés riveraines et peuples autochtones dans l’exécution des grands projets d’infrastructures

Dans le cadre du projet de  » promotion de la gouvernance démocratique, à la préservation et gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles pour le développement en RDC « , le Conseil Régional des ONG de développement (Grongd) salue l’avènement des projets et programmes de reconstruction et développement de l’aspace Kasaï depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

Ceci est contenu dans une notre d’alerte rendue public jeudi 25 août 2022 sur  » le développement des grands projets d’infrastructures et les menaces sur les droits des communautés riveraines et peuples autochtones dans le Kasaï « , que la rédaction de Vraies-infos.net a consulté ce jour.

Dans celle-ci, cette organisation constate que les impacts socio-environnementaux de tous les projets de construction ou de modernisation des infrastructures socio-économiques sont soit sous évalués et rarement pris en compte au détriment des populations locales riveraines et peuples autochtones, dont les droits fondamentaux sont violés par ceux ayant le pouvoir de les protéger et les défendre.

Traçant un tableau des projets déjà exécutés et en cours d’exécution, le CRONGD déplore une faible communication entre les gouvernants et les gouvernés, et surtout les porteurs des projets et les exécutants, qui ne permet pas aux bénéficiaires finaux (la population) d’y prendre part active en tant que citoyens prioritaires.

 » (…) Dans la mise en œuvre de ces projets, plusieurs droits des communautés locales environnants les sites d’exploitations sont bafoués, violés et leurs intérêts non pris en compte. On assiste à une courte-joie juste le temps d’annonce, pose des premières pierres et après la suite en relations en dents de scies, des tensions jusqu’au blocage, arrêt ou sabotage de la mise en œuvre des ces projets, tout simplement parce que les intérêts et les droits de ces communautés riveraines ne sont généralement respectés, ni pris en compte. « , écrit le Conseil Régional des ONG de développement.

Au regard de ces entrefaites, le CRONGD plaide pour le respect, la protection et la prise en compte par les autorités et les porteurs des projets des droits et intérêts stratégiques des communautés locales et peuples autochtones, notamment : à l’information, propriété individuelle, etc.

Pour Albert Kiungu Mwepu, Secrétaire Exécutif du CRONGD, cette action se veut équilibre car visant à encourager le développement harmonieux des grands projets d’infrastructures et le développement socioéconomique durable respectueux et protecteur des droits et intérêts des communautés locales riveraines.

A cette occasion, le CRONGD plaide pour un déploiement et une gouvernance démocratique des différents projets qui soient respectueux des droits et intérêts des communautés locales riveraines dans le respect de l’environnement et de la gestion durable des ressources naturelles dans la région du Kasaï.

Enfin pour terminer, cette organisation rappelle que ce plaidoyer est une alerte au regard de plusieurs ratés, conflits et gâchis enregistrés dans plusieurs projets d’infrastructures et de développement socioéconomique dans la région du Kasaï, et souhaite que des mesures idoines soient prises en amont et en aval pour s’assurer de la mise en œuvre efficace de projet.

Ce plaidoyer est adressé notamment, à l’assemblée provinciale, au gouvernement provincial, aux porteurs des projets, partenaires techniques et financiers de ces projets, à la société civile et aux populations locales riveraines pour que chacun joue son rôle en ce qui le concerne.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :