États généraux des sports :  » On ne peut pas être un pays des champions si on a pas l’habitude de pratiquer le sport à l’école »
(Florent Ibenge)

Le technicien Congolais, entraîneur de Al-Hilal Ondurman, Jean-Florent Ibenge appelle les participants aux états généraux des sports à promouvoir l’association étude-sport afin d’assurer le futur de la jeunesse sportive congolaise.

 » Aujourd’hui on parle des états généraux des sports, mais on ne peut pas être un pays des champions si on a pas l’habitude de pratiquer le sport à l’école. La vision est de changer les choses en valorisant le sport comme un merveilleux moyen de socialisation et non un domaine réservé à des moins intelligents, aux démunis » déclare Jean-Florent Ibenge.

Selon lui, ces états généraux sont arrivés au bon moment. Il estime que cela va permettre à tirer les bilans de chaque sports.

 » Moi, je tiens à contribuer aussi en parlant d’expérience. Et, au-delà de celà, j’espère qu’on aura à parler de la vision qu’on a du sport dans notre pays et partant de cela ça pourra nous édifier et même à contribuer au développement complet du pays” fait-il savoir.

Il sied de noter que les états généraux des sports auront lieu du 29 août au 3 septembre 2022 à Kisantu dans la province du Kongo-Central.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :