Traque contre les ADF : Kinshasa accorde 2 mois supplémentaires des opérations à l’armée ougandaise, UPDF


Le Général-Major Camille Bombele, coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF, a annoncé le prolongement de deux mois supplémentaires de l’armée ougandaise sur le sol congolais, précisément à Beni dans la traque contre les ADF.

La nouvelle a été annoncée à l’issue d’une réunion d’évaluation de ces opérations tenue en Ouganda, vendredi 26 août 2022.

Il sera question dans ces deux mois supplémentaires pour l’armée ougandaise de poursuivre, aux côtés des FARDC, la traque des rebelles ADF actifs dans la région de Beni au Nord-Kivu, en RDC.

« _Les deux armées se rencontrent souvent pour évaluer le travail que nous faisons et pour préparer les futures opérations. Alors, nous étions à Kampala pour 3 semaines. Les FARDC et l’UPDF ont discuté et accordé l’autorisation de poursuivre les opérations parce que dans le Grand Nord l’ennemi est encore présent et on nous accorde deux mois pour poursuivre les opérations_ », a déclaré le Général Camille Bombele.

Cette prolongation intervient après la fin des « Opérations Shujaa », de la troisième phase menées conjointement par les deux armées contre les ADF dans cette partie de la RDC, et ouvrants porte à la quatrième phase, qui sera bientôt lancée.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :