RDC – Affaires 21.000 $ des émoluments : Les députés provinciaux réclament les mêmes avantages à Tshisekedi

Les députés provinciaux de la république démocratique du Congo sont revenus sur les probables émoluments de « 21.000 dollars » que toucheraient les députés nationaux depuis janvier 2022.

À travers une conférence de presse récemment organisée à Kinshasa, les députés provinciaux, via le président de la conférence des députés nationaux de la RDC Blanchard Takatele ont réclamé les mêmes avantages que leurs collègues de l’assemblée nationale.

« Lisez la constitution. Vous allez vous rendre compte que quand on parle des droits des députés nationaux, ces droits-là, sont mutatis mutandis pour les députés provinciaux. Pourquoi nous, nous devons souffrir ? Nous demandons au Chef de l’Etat qui est le garant du fonctionnement des institutions, de ne pas seulement voir les nationaux, mais de voir aussi les provinciaux » a-t-il déclaré.

Pour la petite histoire, l’opposant congolais Martin Fayulu a dénoncé le mardi 30 août dernier la rémunération de « 21.000$ » que reçoivent les députés nationaux depuis janvier.

Dans sa communication, Martin Fayulu a qualifié cette pratique d’une corruption. Depuis, plusieurs réactions sont tombés de part et d’autre.

D’après le secrétaire général de l’UDPS Augustin Kabuya qui a rejeté tout en bloc, la démarche de MAFA vise à soulever les enseignants contre le gouvernement.

Pour sa part, le bureau de l’assemblée nationale a menacé de sanctionner tous les députés qui soutiendraient la thèse de Fayulu sans avoir des preuves.

Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :