RDC: « Servir la nation et non se servir de la nation », ce que Félix Tshisekedi attend de 63 nouveaux magistrats

Une dizaine des magistrats judiciaires et administratifs ont prêté serment le 31 août dernier devant le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Par cet acte, Félix Tshisekedi a marqué sa volonté ferme de réformer la magistrature Judiciaire, administrative et financière afin de consolider l’état de droit.

C’est qu’il a indiqué lors du Conseil des ministres de ce vendredi 02 septembre, comme rapporté par Patrick Muyaya dans son compte rendu.

Felix Tshisekedi a tenu à rappeler que ces hauts magistrats devraient intégrer l’idée fondamentale de service, dans le sens de servir la nation au lieu de se servir de la nation.

En effet, il a attiré l’attention des nouvelles autorités judiciaires sur l’émergence des mécanismes favorisant à travers certains engagements, la délinquance et la fraude fiscale.

Cette attitude d’après le Chef de l’État Félix Tshisekedi paralyse les efforts de la nation à la mobilisation des recettes et contribue à la promotion de l’incivisme fiscal.

Il faut signaler que parmi les chefs de corps qui avaient prêté serment, figurent Mvonde Mambu Firmin, nommé Procureur général près la Cour de cassation, Mme Odio Nonde Marthe, Premier Président du Conseil d’État et Iluta Ikombe Yamama, Procureur général près le Conseil d’État.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :