Départ de la Monusco :  » Nous n’avons rien à perdre en quittant la RDC, d’ailleurs nous ne voulons pas rester ici » (Bintou Keita)

La situation sécuritaire en RDC, plus particulièrement dans sa partie Est ; le départ de la mission onusienne du sol congolais et autres sujets ont fait l’objet le week-end dernier d’une conférence débat entre l’association des élites universitaires de Kinshasa et la représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU et cheffe de la Monusco, Bintou Keita.

Réagissant sur la question du départ de la Monusco souhaité par la majorité des congolais, la patronne de la mission onusienne en RDC a répondu sans l’eau dans la bouche.

« Nous n’avons rien à perdre en quittant la RDC! D’ailleurs nous ne voulons pas rester ici, nous sommes là pour la paix, si la mission est accomplie nous partons. Moi, en quittant la RDC, je ne perds pas mon travail. Je suis une panafricaine, je souhaite voir un jour la paix en Afrique, » martelle Bintou Keita.

Pour prouver cette volonté du départ déjà en marche de la Monusco, Bintou Keita cite quelques coins du pays où les bases de la mission n’y sont plus, notamment Tanganyika et dans le grand Kasaï.

La cheffe de la Monusco rappelle qu’en 2018, le Président honoraire Joseph Kabila avait invité la Monusco à déployer ses forces dans seulement trois provinces à savoir, Nord et Sud Kivu ainsi que l’Ituri.

Ce changement fait suite à l’existence affirme-t-elle, de 10 à 12 groupes armés en RDC.

Bintou Keita, a par ailleurs insisté sur le fait que la mission n’est pas complice des groupes armés, mais plutôt victime des désinformations sur ses missions.

Allégra Bossay

2 réponses sur “Départ de la Monusco :  » Nous n’avons rien à perdre en quittant la RDC, d’ailleurs nous ne voulons pas rester ici » (Bintou Keita)”

  1. Plus de 20ans on ne voit pas le résultat de votre travail apart de pillé nos minirains et violé nos filles il est impérieux que vous partient et nous laisser en congolais nous allons régler nos différents entre nous et celà va réussir sans votre participation

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :