Dossier Kabund : Le procès s’ouvre ce lundi à la cour de cassation

Le procès de l’ancien vice-président de la chambre basse du parlement, Jean-Marc Kabund, s’ouvre ce lundi 5 septembre à la cour de cassation.

Au cours de ce procès, le président national de « l’Alliance pour le Changement », doit présenter les preuves de ses allégations tenues contre le régime Tshisekedi lors de ses sorties médiatiques du 18 et 20 juillet 2022, dans sa résidence privée et à la Radio France Internationale (RFI).

A ces périodes, Jean Marc Kabund avait qualifié Félix Tshisekedi d’incompétent et jouisseur, et révéler le détournement des deniers publics dont Félix Tshisekedi et ses collaborateurs seraient auteurs. Ces fonds détournés sont acheminés à l’étranger dans les jets privés, avait-il soutenu.

C’est suite à toutes ses allégations, que l’ancien président intérimaire de l’Udps est
poursuivi pour notamment : l’outrage au parlement, offenses envers le chef de l’État et faux bruits.

Kabund a été transféré à la prison centrale de Makala depuis le 09 août dernier après la deuxième fois de son audition à la Cour de Cassation.

Malgré l’assignation en résidence surveillée qu’il avait bénéficié, il est toujours en détention à la prison centrale de Makala.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :